Logique

Anges ou démons ?

 Information/désinformation, extérieurs ou intérieur?  Ça ne peut être que vrai dans le sens embrouilles.

D'autre part, il est logique que les Vrais Anges ou Archanges n'ont pas intérêt à divulguer leur Plan auprès de l' Humanité.

L' Homme (homme/femme) est un Réceptacle qui accueille en chacun une version plus ou moins bénéfique pour l'entourage mais qui dans tous les cas, satisfait l' émetteur/trice.

Il est connu, que par cette satisfaction  issue du plaisir d'en mettre plein la vue (égo), l' Homme (h/f) et surtout la femme (désolé mesdames) ne savent pas garder un secret plus de 72 heures. Ce sont les statistiques!

 Pourtant,  devant toutes ces embrouilles destinées à  nous faire travailler le discernement qui débouche sur  des avis différents (autant qu'il y a d' êtres humains sur terre) on ne peut faire autrement que de se poser certaines questions:

Satan= Le Serpent= La Pomme= La Connaissance=..... Bizarrement, la Pomme dite d' Adam se trouve à la gorge, en diagonale avec l' occiput qui se trouve être le centre de l' Ego. La Gorge est le Centre du Verbe,  de l' Abîme infranchissable de Lumière jusqu'à il y a quelques années.. Beau mélange  d' opposés, non?

Serpent Tentateur= Ego. Serpent de la Connaissance= Kundalini etc... On en "bouffe" à toutes les sauces et on peut voir le résultat par rapport à l'interprétation de beaucoup.

 Lucifer= Porteur de Lumière, Celui qui est accusé des pires maux. Son tort? Dans la Tradition, il est indiqué que ce fut lui qui donna à l' Homme (côté Féminin en chacun(e)) le Secret tant caché par les Autres.... Or , celui qui porte la Lumière est celui qui porte la Vie,  le Soleil, la Connaissance,

l' Équilibre....  Bref, nous ne saurons jamais la vérité tant que nous chercherons à l' extérieur.

Le Seul Maître, le seul Dieu, n'est il pas Énergie pure Universelle que nous retrouvons en soi  et dont chacun dispose comme il l'entend ?

Le fait d'avoir réalisé bien des amalgames à tous les niveaux  amène des incompréhensions et  des "gué-guerres" autant néfastes  qu' inutiles destinées à empêcher l' Unité , tant en soi, qu'avec les autres.. Lorsque la Vérité  est divulguée ou, plus justement exprimé  "par une partie de Vérité", il y a immédiatement  des opposants qui se manifestent de façon consciente ou inconsciente. On dit que c'est "ancré", démoniaque ou encore  "le diable dans la peau".

Ne dit on pas que ce qui est en Bas est comme en Haut, c'est à dire qu'il y a de tout

En ce qui concerne les anges, archanges, démons et archi-démons, on peut, en tout premier lieu, y rapporter ce qui est  généralement constaté.

D'après un évident constat, les défauts ne sont que des qualités mal employées. Nos démons ne sont que des parties angéliques en soi qu'on a malheureusement mal utilisé. En prendre conscience c'est le premier pas vers la libération et le retour vers Dieu. Lorsque ça nous convient, et que ça nous flatte, c'est un ange... Lorsque ça ne nous convient pas, que ça nous vexe ou nous blesse, c'est un démon. C'est tellement plus facile  de trancher ainsi selon les intentions de bases affichées.

Pour comprendre ce type de raisonnement bien humain du "bas" on peut alors aller vers le plus subtil ou le "haut"  qui serait en comparaison l'intention simple, l'intention réelle, l'intention véritable,   l'intention pure et l'intention dite divine.

Tout acte , toute pensée, toute apparence transpirent ces 4 éléments d' intention pour l' évolution de la conscience,  à terme.

L'intention simple : ce qui est affiché, ce qui se voit, ce qui apparait au premier abord. (un sourire, une tentative de séduction, des mots gentils, le "jeu  de l' égo", ou encore de la haine,  de la colère, etc....)

L'intention réelle: ce qui ne se voit pas ou encore qui s'affiche  mais qui peut se ressentir d'après la sensibilité de celui/celle qui reçoit.  Ce qui amène à réfléchir avant d'agir. Là peut se révéler derrière une image de bonté , de la haine ou de la colère....

L'intention véritable: ce qui ne se voit pas, ce qui ne se ressent pas chez l'autre, mais  en soi. Ça réveille des "mémoires" qui sont prêtes à lâcher.

L'intention pure: ce qui est vrai de la part de l' émetteur, ce qui raisonne en soi, en bien comme en moins bien, ce qui  ressort ensuite violemment dans le "karcher" des épreuves à défaut d'avoir compris qu'il est temps de réaliser un travail intérieur et que ce qui est montré par les autres demande à être traité en soi.  C'est ainsi que la conscience libère le "karma".

C'est de là que nous pouvons discerner  que derrière un sourire, une intention bien affichée se trouve la réalité: Celle qui, souvent  se traduit par "tu vas me la payer, j'ignore pourquoi, mais c'est viscéral, alors je commence par gagner ta confiance limitée et ensuite  je t'en "fous" plein la tronche..." Jusqu'à cette "intention", nous avons là le cas typique de "mémoires" cellulaires. On retrouve ce type de réalité dans les couples, ou les ami(e)s qui finissent par  se "détruire". Ça peut aller jusqu'au drame. Tout comme derrière des mots durs, de la colère ou de la haine, il peut y avoir beaucoup d'amour. Dans les deux cas,  l'évolution  se trouve être le moteur de la transformation interne offerte par l' "extérieur".

L'intention divine: Ce qui se trouve dans l' absolu, ce qui n'a  comme seul et unique  but que de faire grandir, que ce fut en "bien ou en moins bien". On peut alors comprendre que dans l'absolu, le mal est une blessure  que l'on croit venir de la part des autres, mais qui  est en réalité une faille au plus profond de soi. À ce stade, le mal n'existe pas. Il n'existe que le Bien Positif et le Bien Négatif..., Le + et le -  ... L' androgénie etc...

Alors, que sont les anges, les archanges, les démons et archi-démons? Des intentions plus ou moins affichées retransposées par notre lâcheté et notre facilité, ou bien  des réalités  du corps de souffrance qui, à terme, s' avèrent être  une totale illusion... En vérité, on comprend que ce ne sont pas les "autres" les fautifs,  mais soi-même.

Ce que nous appelons "Satan", d'après mon humble avis est un Égrégore énergétique et puissant  construit de toutes pièces par les pensées distorsionnées dans l'univers et qui, par voie de correspondance se trouve concentré aux abords de notre terre, peut être en raison de nombre d' habitants qui s'y trouvent?

Celui que nous appelons Lucifer, est un Être réel qui a "chuté". Or la chute a une dénomination, ce qui veut dire "accompagné" l' humanité dans sa "chute" ou descente dans la Matière.

S'il existe des "influences" et que ça nous atteind, c'est que nous portons des failles.

Ces failles sont autant de démons en soi  d'origine angélique que nous avons utilisés de façon éhontée  et sans vergogne à des fins égoïstes. Pour apprendre à  s'aimer, il faut apprendre à aimer  les parties de soi qui en ont le plus besoin sans les rejeter , dans l'acceptation et dans l'amour total. Apprendre à aimer ses démons, c'est transmuter nos parties démoniaques en  anges, leur véritable origine. C'est la base  de tout travail de la Transfiguration. Le retour à la pureté des intentions et de la matière que nous sommes. Seul le sourire divin en nous permet de faire "rentrer à la maison" ces Entités insoumises, que nosu retrouvons dans notre propre insoumission, dans nos rébellions envers le Divin.

D'après un évident constat, les défauts ne sont que des qualités mal employées. On peut en conclure que nos démons ne sont que des parties angéliques en soi qu'on a malheureusement mal utilisé. En prendre conscience c'est le premier pas vers la libération et le retour vers Dieu.

Loin de moi  l'intention de faire passer les bons pour des méchants et inversement, car au final,  en utilisant les images  d'anges, de démons, etc... je m'y perd, comme tout le monde car c'est relié à des croyances et à des enseignements  destinés à provoquer une scission et à orienter l' humanité en vue de la dominer. Les anges comme les démons sont des Énergies Intelligentes, des Puissances d' Amour ou de Mental auprès desquels et surtout sur lesquels nous nous sommes déchargé pendant de nombreux millénaires de toutes nos peurs et de tous nos espoirs   selon ce que nous avons appris de la vie apparente. Or le but final,  n'est il pas  d'être libérés en conscience  dans la matière afin de restituer ce que nous sommes au plus haut? LE GRAND TOUT ÉQUILIBRÉ ? Laisser la Place au divin ou retourner à la maison du Père, comme on dit.

Alors, Intentions ou images?

Je préfère, personnellement, raisonner en conscience en termes d'intentions plutôt qu'en images qui, elles, ne sont destinées qu' à s'adresser aux enfants et surtout aux incultes de type "Moyen-Âge"  depuis toute éternité. Si nos intentions ont pu  prendre vie, je doute que ce soit par des images que le chemin inverse puisse se faire.

Ça possède au moins l'avantage  de mieux s'y retrouver, en accueillant TOUT et en travaillant en profondeur sur soi et en soi.

CAR PLUS ON MONTE EN VIBRATIONS ET PLUS NOUS SOMMES APPELÉS À "ALLER BAS" et en profondeur POUR LA TRANSFORMATION, appelée aussi "la Transmutation" pour aboutir à la Transfiguration .

Chacun(e) avance à son rythme et aller (trop) vite ne peut que nous faire passer à côté de la réalité du moment "ici et maintenant" nommé aussi l' Éternel présent.

"Travaillez sur Vous même et votre Monde ne s'en portera que mieux".

Cela veut TOUT dire.

 

Sous-pages :

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site