Instabilité ou stabilité?

 

Bonjour,


L'instabilité ? Ou la stabilité: Un choix important à réaliser.
C'est à mon avis une forme de récupération à défaut de révéler ce qui est de solidité à toute épreuve en soi. L'extérieur, véritable maitre, nous montre l'intérieur...
Il ne peut y avoir d équilibre sans stabilité. Ce sujet parait important dans mon pressenti.

On ne construit pas sa maison sur du sable, dit on, mais sur un rocher le plus solide possible. Que celle ci soit construite sur une montagne de calcaire ou de granit, il est plus aisé et plus facile de l'édifier sur la roche la plus maléable. La différence, pour cette image comparative, consiste en ceci:
* - Lorsque les éléments de la nature se déchainent sur une montagne et sa construction de calcaire réalisée , le "monument" et même la montagne finissent par se dissoudre.
* - Ces mêmes éléments, lorsqu'ils s' acharnent sur une construction ou sur la montagne de granit, ceux ci ne font que la polir et la rendre encore plus belle et étincelante.

D'où la nécessité de prendre son temps, de bien solidifier sa "construction" afin de trouver l' équilibre totalement stable.
L' égo serait pour l'image, la montagne de calcaire, et le divin la montagne de granit. Or le Divin, c'est l' Éternel et Celui-ci ne se trouve qu' au présent.
L' amour égotique humain serait de formation calcaire et l'amour humain divinisé serait la construction de la formation la plus solide. L'idéal, bien sur, serait de la construire sur une montagne de diamant, éternelle, inaltérable et indestructible comme cette pierre précieuse.
Cette entrée en matière offre une idée générale des exemples fournis ci après, dont je sais pertinemment qu'ils sont exprimés de façon maladroite comme à l'accoutumée et rébarbatifs à lire... Mais ça peut apporter un début de piste, me semble t' il.

Voyons avec des exemples que nous connaissons "bien" et que nous côtoyons tous les jours, ce que pourrait être l' équilibre construit sur quelque chose d'instable....dans l'environnement général ou parmi les proches... (hé oui, ça existe)
Comme tout est composé de plusieurs "faces", permettez moi de citer simplement les exemples apportés par allégories il y a de cela plus de 2000 ans.

  • La pièce de monnaie,
  • L'homme et la femme.
  • Le "coeur de l' égo ¹ " et le "Coeur divin ²": le sable ¹: le calcaire. Ou le rocher ²: le granit, le diamant.


Quels points communs?
Les uns comme les autres possèdent deux côtés et "volumétriquement parlant", de 6 cotés..

Le coeur possède deux côtés, droit et gauche, mais aussi un côté "pile" et un côté "face". Dans le côté droit nous pouvons aisément imaginer qu'y figure notre "masculin" et dans le gauche notre "féminin" ou inversement. Je ne pense pas que le coté droit du coeur batte plus vite ou moins vite que son autre partie. Ils battent à l'unisson et de manière équilibrée.
Nous avons tendance à le voir ou à se le représenter de face ou de l'intérieur. Cela est bien, mais nous oublions souvent les autres possibilités.
Bien sûr, nous savons intellectuellement qu'en lui se trouve cette étincelle sacrée , source de toute vie en nous. Mais nous ne fouillons jamais ou très peu les autres formes qui lui donnent l'image volumétrique mais surtout les tendances cachées, voire même totalement ignorées. "Devant" le coeur, ou la face physique du corps, se manifestent souvent des douleurs ou autres tensions: J'ai compris à force de demander à mon corps de me "parler" que c'est la relation avec les autres. Derrière, dans le dos, c'est la relation avec soi même. Que dans le côté droit ou gauche se fasse un pincement ou une autre manifestation, il indique, comme une aiguille de balance la tendance qui demande à être travaillée: notre masculin ou notre féminin. C'est identique avec toutes les parties du corps. Celui-ci ne nous ment jamais. Dès qu'il y a déséquilbre énergétique, il le manifeste physiquement, en nous ou encore par ce que nous montrent les autres..
Nous travaillons toujours ce que nous savons, pour le faire évoluer, mais nous oublions ces parties de lui qui existent et dont on ignore tout.
Une pièce de monnaie, un homme ou une femme, un coeur si nous les "retournons", nous constatons souvent qu'il existe autour un abîme qui nous était inconnu pour la plus grande partie... En effet, tout autour se trouve tout l'univers connu et inconnu. Nous allons donc au delà des apparences et toujours "plus loin" pour se retrouver devant quelque chose qui dépasse même l'imagination.
En ce qui concerne le coeur, dans ce que j'en ai approché, il existe le "coeur de l' égo" et le "coeur divin", pour résumer. Très souvent nous allons vers les limites du premier et nous nous en contentons.. Celles ci sont représentatives du connu et de ce que nous savons. Lorsque nous osons "lui demander" de se "retourner vers l'intérieur de façon volumétrique" il s'avère qu'une porte sur l' abîme d'amour pur peut s'ouvrir. C''est alors que l' alchimisation peut se réaliser en Conscience à partir du coeur pour que "l' égo du coeur" se noie dans l'abîme de pur Amour du Coeur Divin.
Personnellement, je suis comme tout le monde, je cherche mais ne sais pas en réalité ce que peut être l' Amour divin. Ça me dépasse. Sans pour autant spéculer, il est possible toutefois de partager ses propres compréhensions. Celles ci peuvent être comprises maintenant ou plus tard, peu importe...


Pourquoi cette image associée à l'homme et à la femme?

La pièce de monnaie possède un côté pile et un côté face, tout comme une "épaisseur". Et bien sûr des pourtours ou des "limites". Nulle pièce ne possède deux piles (h/h) ou deux faces (f/f), car c'est alors associé à de la fausse monnaie. Il en va de même avec le corps humain. La pièce fausse comme la vraie, sont une réalité palpable mais la fausse a été créée par accident. C'est comme une distorsion réalisée soit par inattention, soit par erreur volontaire ou involontaire, mais dans les deux cas, cela offre un état empirique qu'on n'imaginait même pas..

Les âmes sont d'aspect masculine, très rarement féminine, pour qui peut les voir. Elles vivent dans l' éternel, mais emmagasinent aussi les "mémoires". En réalité elles sont uniquement Amour et androgynes. L'âme s'adapte à la polarité du corps qu'elle a "construit" et qu'elle habite. Nous naissons avec le programme de l' âme et si le choix de celle ci est de vivre une expérience physique de même polarité, c'est un projet d' évolution. Ces choix se manifestent très tôt, même dans l'enfance, c'est à dire en prendre conscience avant l'âge de "raison". En principe, ce qui vient après n'est que l' éveil sexuel et cela peut être une recherche de la connaissance de son corps et purement jouissive.
Nous ne devenons pas une "déviance" si nous ne l'avons pas programmé. Mais nous pouvons la vivre si nous nous laissons influencer de quelque manière soit elle si nous ne l'avons pas libérée en conscience et dans la justesse.
Généralement cette influence vient de l' extérieur mais aussi de la confusion intérieure. Tôt ou tard, bon nombre y sont confronté(e)s. On y cède ou pas. Aimer avec l' égo ou divinement? La confusion vient que l' égo peut aimer divinement mais limitativement (coeur ou divin de l' égo). D'où la tendance à vouloir reproduire sans cesse  le meilleur du passé pour assouvir un état interne. Cela entraine la dépendance et la "routine": C'est typique de l' égo.

Les polarités, le coeur, le "Cobra" des Initiés, l' égo, l' âme et le divin sont apparemment très liés. C'est selon ce qu'on y met qui fait toute la différence. Si une femme est persuadée que son âme est purement de polarité électrique, la femme agira et se remplira en ce sens. Elle se trouvera masculine (mec) dans un corps féminin, et inversement si un homme se persuade que son âme est magnétique il se comportera comme une femme dans un corps masculin, après s' être rempli uniquement de cette énergie .
Mais avec la révélation du  Cobra (ou Canal christique en soi), tout est démesurément amplifié. Que ce fut un chemin de pureté ou de déviances. En ce qui concerne ces dernières, avec ou sans cobra, à un moment ou à un autre, cela dégénère souvent sur une attraction vers le même sexe dans la matière. Si l' Amour est pur, dans tous les cas c'est louable, mais si c'est volontairement construit et orienté à des fins d'assouvissement de désir, de possession ou de domination (dépendances) sur autrui, ou encore influencé par des croyances venues de l' extérieur, cela apporte un déséquilibre énergétique dans le corps physique.

Avec un Canal intégré ou en cours d'intégration, cela peut apporter à terme bien des soucis dont il faut pratiquement un miracle pour s'en sortir. On ne peut donc pas servir deux maitres. C'est toujours soi avec soi-même.
Beaucoup d' Initiations en Égypte ont été un échec car tout était devenu confusion à un moment donné ou à un autre. Les "chutes" les plus magistrales onté été réalisées par des personnes ayant leur Canal christique intégré, mais: Le tout fut encouragé par des enseignements "secondaires" destinés à jeter la confusion dans l'esprit et à diviniser le mental humain...

Ne dit on pas que Dieu est "Exclusif et Jaloux" et qu'il "condamne", d' après sa Loi toute déviance à des fins d'assouvissement égotique dans la matière? Il n'est jamais intérieurement plus l'un que l'autre (homme ou femme). Tout dépend donc de ce qu'on demande à notre "Cobra" ou "Canal divin" de se remplir.
Dieu n'est donc pas à l'extérieur, Il est en soi. Mais il se déclare dans le corps par le coeur et s' expanse par et avec la Puissance du Cobra. Le Cobra, c'est la Kundalini éthérique et elle ne peut pas, sans causer des dégâts irréparables, se densifier jusqu'au physique dans les impuretés et les déviances, surtout énergétiques.

Dieu est un Principe de Vie qu'il nous faut permettre de se rendre Matériel..... C'est le but de notre présence individuelle et en "couple" humain, sinon, Il n'aurait jamais eu besoin de nous pour se manifester pleinement et ceci dans le respect de sa Loi des correspondances.

Le but n'est pas de condamner, ni de faire un "procès d'intention", mais d'attirer l'attention sur des faits qui peuvent se produire et nous rendre peu fiable, voire nous déstabiliser durablement au lieu d'apporter la Stabilité divine de l' Or Durable..... Et celui-ci ne peut se révéler que dans le Présent. Nous l'avons toujours basé sur la connaissance du passé, sans cesse ramené au présent dans lequel nous l'embellissons ou nous l'enlaidissons. Le passé a existé en son temps comme présent, il n'existe plus. Les malaises provoqués par ce que nous appelons projections ou estimations, n'est qu'une idée de continuité du passé. Qu'il fut énergétique ou matériel, c'est le seul futur que nous connaissons... basé uniquement sur le passé plus ou moins embelli.
Le futur n'existe pas. Il "dépend" uniquement de notre présent. Mais l'instant d'après il n'existe plus comme tel, c'est déjà du passé. Sur cette évidence, que construit on? L'avenir est visiblement une utopie. Un rêve qui nous permet de nous raccrocher à du connu par peur de l'inconnu... Vivre le passé au présent , c'est mourir un peu plus chaque jour. Nous ne pouvons que vivre le présent et rien d'autre. Cela apparait simpliste mais pas évident à vivre, mais c'est la "dure" réalité. Nous ne pouvons vivre que le présent. Si celui-ci est agrémenté d'amour équilibré et amplifié par couple (h/f), il est vécu équilibré dans l' Éternel. L' Éternel, c' est Dieu, c'est le Mouvement de vie, c'est l' Amour du présent au présent, pas issu du  passé. Il est le Présent et ce Présent est le joyau du coeur. À nous de le vivre intelligemment et constamment équilibré. Ce Joyau brille alors de tous ses feux.
Le reste, ne serait il que du folklore? On en est bien capable,  de se le créer. Ça nous permet de nous auto-rassurer et de nous rendre "importants"?


Épouser l' Éternel, c'est apparemment l'unique, l'ultime et le meilleur choix. Pour un homme, épouser la Divine Providence et pour la Femme épouser Dieu ou le "Divin Provident".

Par Épouser,  entendons que c'est l'intégrer, simplement en Conscience d' être à chaque instant: Lui laisser toute la place car visiblement, le corps humain est son "terrain d' expériences". C'est le seul moyen de sortir de toutes les dépendances, de toutes les sensations du corps de souffrances, plaisirs  déviés y compris et qui sont apparemment toutes des illusions ...

La révélation de la Kundalini (ou du Feu Divin) en son corps physique permet de tout transmuter automatiquement. Il suffit simplement de penser et c'est fait.

 

Voir :"le chemin de souffrances"

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site