Se protéger contre l'amour

 
Bonsoir,

Aujourd'hui, je me permet de partager  un texte que j'ai écrit il y a déjà presque 5 ans, en Décembre 2007.


 
"Je souhaiterais reprendre une partie d'un de mes textes qui , je le pense sincèrement devrait avoir tout de même un complément nécessaire... A titre de "témoignage"... afin de ne pas rester sur une "impression" de "négatif" ou de tristesse.
 
Citation:
 
"...Je suis sincèrement heureux de trouver ici ce qui m' a fait tant défaut ailleurs, et auquel j'ai véritablement cru avant de commencer à vivre la comprehension, qu'effectivement l'ombre sait s' habiller plus lumineux que la lumière. (ça je le savais)
Mais ,
(*)
Je peux même préciser, par expèrience, que l'Ombre* sait s'habiller avec plus d'amour ....
( et ça je ne l'imaginais meme pas, car , bien souvent, c'est par influence involontaire et inconsciente venue d'on ne sait d'où... ou bien l'inverse). Pourtant méfiant de nature....
Le discernement est plus que souhaité en tout et pour tout... Surtout au début. Si vous êtes déjà informés d'une certitude divine, ne vous laissez pas manipuler, ne serait ce que par une autre certitude venue "d'autre"... vous vous ouvrez, vous rayonnez (comme inversement (²) et ensuite vous vous rendez compte que vous avez été manipulés, à l'insu des 2. Un amour, aussi fort soit il, basé dès le départ sur un gros mensonge, ne peut en aucun cas aboutir.... Croyez moi. ... Mais sachez aussi pardonner et vous pardonner en vous libérant la conscience...

Mais comme tout le monde le sait : il faut être pris pour être appris. ..."

*(ici il s'agit de l'ombre personnelle) .... ² (là est le piège)

 
Je souhaiterais surtout aborder ce point qui me parait "vital", mais celà, bien sûr, n'engage que moi.
J'ai appris, et celà est le point positif de cette citation, que lorsqu'un être a eu des revers sentimentaux ou plus clairement d'   Amour dans le passé, il doit comprendre ceci:
Ces "revers" ont une signification qui peut alors se manifester plus tard dans la situation générale de la vie, avec des tenants et aboutissants différents. Il faut savoir également que plus vous évoluez et plus vous "devenez subtil" dans vos énergies mais aussi dans votre force et dans vos faiblesses.

A mon avis:
il est abhérrant de vouloir se construire une "carapace" de protection. Au fil des ans, cette carapace se transforme. Elle se fait plus opaque et plus "dense" au point de vous sentir "en sécurité". Elle devient Votre Force...
Cette fausse sécurité , bien louable et compréhensible en soi, vous donne une impression de puissance et d' "invulnérabilité". Eh oui!!! Car en fait lorsque vous rencontrez l' "élu(e)" de votre coeur, vous êtes blindé, au cas où... Et tout part de là.... La "carapace" tombe et devient "failles" en faisant ressortir "vos faiblesses". Les "membres" du côté "obscur", qui savent ça, en profitent... Les failles "réciproques" sont "ouvertes", fraiches car elles sont sans "protection".
En vérité, ce qui se passe est bien plus simple, très subtil et vous permet lorsque cela se produit de vivre quelques événements qui vont changer votre vie (En positif ou négatif... Dans les 2 cas vous évoluez). Cette situation bien particulière, on va dire que c'est le fait du "hasard", vous apprend , et celà souvent aux dépends des deux:
Que vous refusez inconsciemment au présent l'expérience négative du passé. Le rôle refusé va à l'encontre de celui que votre âme a défini avant de "construire" son support dense qui est le corps.
Ce qui se passe? Cette carapace se disloque, vous vous sentez "perdu"... Vos épreuves (ici, amour) que vous avez sciemment refusées avant se manifestent de plus en plus car il y a un refus inconscient qui vous met devant des faits bien précis.
Vous comprenez que vous étiez dans le "faux", Que celà a ouvert des brèches et des failles , comme une éponge, et vous devenez plus "ouverts" à votre propre négativité refoulée par cette aventure du passé qui a fait tant souffrir. Cela peut aller jusqu' a dire des horreurs envers vous meme et aussi envers l' être aimé. Ce faux est en réalité une vérité qui se manifeste par un refus systématique de conciliation réciproque parce qu'elle se présente aux yeux de chacun comme à sens unique. Cette vérité sort avec violence, au point de vous "auto-detruire".

Cette "auto-destruction" est en fait une rétention de ce que vous avez volontairement camouflé derrière cette carapace "bien rôdée": La souffrance... Vous avez tout traité par le passé sauf la souffrance elle meme que vous avez accepté "d' être vôtre". Ce camouflage ne sert plus à rien, vous vous sentez vulnérable et vous refusez systématiquement que l'autre peut être de très bonne foi pour "x" raisons. Les "mots", de manière alternée, malheureux ou heureux, fusent . Ils entrainent bien souvent, et c'est dommage, une certaine révolte de vous meme envers vous meme à travers l'autre qui n'est en réalité qu'un appel au secours lancé auprès de certains et inmanquablement auprès de l'être aimé. C'est généralement mal interprêté ou compris comme "état de faiblesse" par l'autre qui va alors accentuer ses propos et vous "placer" en ennemi. Ce qui fait dévier encore plus et tout devient alors à "ses" propres yeux comme aux notres: agression, violence... certains mots, identifiés comme "insultes" etc.... A cette étape, c'est l'incomprehension... le problème du manque de communication totale, tout devient douteux et les mots sont plus terribles que des coups car l' emotionnel prend le dessus.

Les mots deviennent des "maux" qui peuvent se materialiser jusqu'au physique avec l' ouverture de "failles".. Le coeur de l'un pleure et le coeur de l'autre "saigne"... dans les 2 cas ils sont tristes...Et cela n'apporte aucune solution.
Il est evident que dans le cas de "vrai amour", donc d' émotionnel non manifesté, les mots "glissent"... et rien ne fait mal.

Seulement... en reprenant bien le sujet par faits , et sans reproches, vous vous appercevez qu'en vérité, vous êtes en lutte avec vous meme. Pas facile d'admettre et encore moins de solutionner si en plus l'autre s'auto-flagelle et vous puni par une "séparation" bien "méritée"... Na!!!. Surtout que l'aide demandée désespérément et maladroitement ne vient pas. La prise de tête...mama miaaa... Il suffisait juste de reconnaitre sa propre impuissance d'aide, son propore "manque" d'amour.

Vous vous "asseyez", vous prenez de profondes respirations et vous retrouvez votre calme.. Vous reprenez tout depuis le début...Chaque détail... Vous regardez ce que vous avez fait de ce Don et de ce cadeau accordée par le Divin... Vous constatez ce qui en a été fait...
Vous comprenez que vous avez eu une expérience qui, en vérité, est positive... ça vous renforce, vous transforme. Vous avez des amis qui restent des amis, vous vous êtes "défoulés" par désespoir, vous avez "chassé "l'obscur" en vous ... Ils vous y ont aidé, de bon gré ou involontairement... Ils laissent glissser en comprenant à quel point vous êtes "mal" ... Chose qui ne s'était jamais produite... Seul l' être aimé vous "juge"... et se positionne en "justicier", prend du recul ....

Les failles, que vous aviez colmaté auparavent, par ce que l'on nomme et croit à tord "se preserver," sont béantes. Et Elles ne peuvent que rester... Je veux dire par la qu'elles sont présentes pour une simple et bonne raison:
VOUS APPRENEZ... Et vous comprenez cette toute "bête" vérité: L'amitié est une forme d'Amour désinteressé qui reste bien plus longtemps que certaine forme d' amour traditionnel qui se voulait Unique. En amitié, Vous êtes gagnant sur la durée ... pas sur la "force" de celui-ci. Et encore moins sur l' amour qui aurait dû vous apporter mutuellement sa "Puissance" par la réunion des 2 coeurs...
Vous colmatez les brèches tant "bien que mal"... SEUL... Sans remettre de "carapace"...


 
La solution ? c'est à chacun de la vivre.
Etre de meme "niveau". Être en premier  lieu prêt à entendre , ensuite à admettre pour l'autre comme pour soi-même... Chacun peut choisir de faire de la rétention de "mots" (ou maux), au détriment de la plenitude de vivre honnêtement et fusionnellement cette merveilleuse **Alchimie Qui est la Source de Toute la Création, envers et contre tout(s) .
Chacun est libre de comprendre ou de condamner l'autre..D'aimer, d'agréer ou de refuser cet amour.
Devenir adulte et savoir garder un coeur d'enfant, le valoriser... Être petit garçon ou petite fille devant l' aimé(e)...

La peur de la perte de la carapace peut être justifiée par la façon de "sauter" sur tous les prétextes possibles pour refuser cette "union" (Interprétations de Mots, gestes, croyance que l'autre a menti, manque de confiance, etc... etc ...)
Libre choix, libre arbitre ?.. Ceux qui savent se doivent d'être très attentifs à toute dérive car ils savent faire le bon choix. A mon avis et après "recul", le libre choix n'est valable que pour ceux qui ne savent pas, surtout pour ceux qui n'en ont pas conscience et qui ont besoin d'apprendre ce que c'est.
L' Amour reste l'Amour et il doit etre le reflet mutuel pour connaitre le bonheur d' être heureux(se) . Quand à l' Empathie, elle reste liée à l'appanage qui EST cette Puissance des Grandes Âmes, Ceux et Celles qui "savent aimer par Conscience". Ceux et Celles qui restent "unies" par le Coeur, envers et contre tout sans aucune rétention de mots (maux), aussi blessants puissent ils être interprêtés par la présence même inconsciente de l'égocentrisme de chacun.

La plus grosse erreur, c'est de se positionner en juge et bourreau de son propre coeur et surtout envers celui de l' autre au détriment du Pardon et de l' Amour/Compassion envers soi meme et envers son prochain... Refuser de vivre au lieu de dire seulement cet Amour/Compassion jugé innaproprié par la situation. Dire, je te pardonne et ne pas le prouver n'est pas vivre le pardon ni l' amour/compassion .
Retenir La rancoeur ou la rancune, dûe aux blessures de "quelque ordre" soient elles n'apportent que des "maux" et ne sont pas de l' amour... Vous n'êtes donc pas avec le (la) bon(ne) élu(e).
- Vous pouvez lutter contre l'obscur ou l'ombre et leurs "entités de toutes sortes, vous pouvez lutter avec des mots ou "autrement".... avec des "semblables"... avec vous meme... que ce soit a travers les autres ou seul, vous pouvez être forts ou failbles... voyant, etc ... surtout empathes ...(ressentis à distance)...

 



Soyez persuadés que:

(A méditer)

 
 
L'  Amour est un "Présent" qu'il faut choyer de toutes les manières positives possibles.
L' amour ne juge pas, L'amour ne se fige pas, il évolue vers le "Très-Haut" de vous meme. 
L ' amour répond toujours présent quelque soit la demande formulee ou non.  
L' amour EST en "constance" Présent. 
L' Amour "EST", (Le véritable amour).
L' Amour VIVANT se vit au Présent et non au passé (qui n'existe plus), Ni dans l' A-venir (qui n 'existe pas encore).

Car il existe cette Pure et Grande Vérité Universelle:
Votre Âme se chargera toujours de vous rappeler par tous les moyens à sa disposition par amour ou par respect d' Elle même et de son "plan".

Car Elle! Elle SAIT!  Que  Jamais!  Vous ne pourrez Jamais vous PROTEGER CONTRE L'AMOUR !

ON NE PEUT PAS,  C'est IMPOSSIBLE ....
et ce, quelque soit le temps que ça demande et d'où qu'il viennne.

Vous avez compris ça.... Et vous reprenez votre sérénité... Ouf!!

Comme on dit : A suivre...
Un ange passe... et alors une page se "tourne" dans le lacher-prise total...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×